Réflexions agrosystémiques

Réflexions agrosystémiques

A propos du blog

Fragments d'essai sur les systèmes agraires, en annexe du site de l'agronome philosophe

Attraction, contrôle, processus

Systèmes agrairesPosté par opdecamp 28 déc., 2007 07:06
Le nouveau paradigme de systémique agraire envisagé repose sur trois concepts. Un sous-système agraire se différencie par émergence d'un attracteur entre un type de terrain et un type d'utilisation. La relation d'attraction est conditionnée par des paramètres géospatiaux du terrain et socio-économiques de l'utilisation qui conditionnent le contrôle du processus de productivité du sous-système. Le figure ci-dessous schématise le modèle.
Blog Image

Le processus productif d'un sous-système agraire est au centre du modèle. C'est une fonction dynamique qui tend vers un attracteur de niveau favorable et relativement stable. Le caractère dynamique est marqué par les boucles rétro-actives de la productivité à la fois vers le type d'utilisation et vers le type de terrain. Ces boucles rétro-actives permettent des réajustements des paramètres de contrôle du processus pour tendre vers l'attracteur et stabiliser ainsi la productivité.

Le processus central est une production biologique de biomasses mono- ou plurispécifiques. La boucle rétroactive vers le terrain indique des adaptations de l'activité de la microfaune et microflore édaphique et de la rhizosphère, du comportement des diaspores d'espèces adventices et associées, de l'humification et de la minéralisation de la matière organique du sol, etc. La boucle rétroactive vers l'utilisation indique quant à elle des réajustements anthropiques de paramètres phytotechniques comme le calendrier cultural, les formules de fertilisation et d'amendement, la sélection des semences, les aménagements hydrauliques, micro- et méso-topographiques, etc.



  • Commentaires(0)//blog.agrophil.org/#post18