Réflexions agrosystémiques

Réflexions agrosystémiques

A propos du blog

Fragments d'essai sur les systèmes agraires, en annexe du site de l'agronome philosophe

Enjeux

Systèmes agrairesPosté par opdecamp 04 févr., 2013 11:01

L'intérêt de l'identification des systèmes agraires est d'établir et de comprendre les relations entre terrains et utilisations. Les enjeux sont de connaître à l'échelle locale les conditions et les limites d'organisation des exploitations constitutives et leurs possibilités d'adaptation à la variation des marchés ou de leur développement. Ces enjeux s'expriment par exemple globalement dans les deux grands scénarios du défi alimentaire pour 2050 (1).

Le premier (AG1, Agrimonde 1) mise sur une croissance de la disponibilité alimentaire des pays en voie de développement grâce à une prospérité et une forte expansion des surfaces cultivées au détriment des pâtures (580 millions d'ha). Les innovations émergeraient des savoirs locaux, de la préservation et de la valorisation de la biodiversité, d'une meilleure protection des sols et des eaux, etc. Ce scénario s'inspire des principes du "Développement durable" et des lignes directrices de Michel Griffon (2).

Le second (AGO, Agrimonde Global Orchestration) mise sur une intensification calorique à l'hectare dans toutes les régions du Monde par les voies de l'homogénéisation des systèmes de production et le recours à la motomécanisation, la fertilisation minérale, la sélection variétale, les produits phytopharmaceutiques, etc. Outre la croissance des rendements, une augmentation des terres cultivées (+ 330 millions d'ha) et des terres pâturées (+ 260 millions d'ha) par déforestation contribuerait également dans ce scénario à la croissance agroalimentaire nécessaire.

Or, il existe des obstacles agraires au déroulement de l'un ou l'autre de ces deux scénarios dans de nombreuses situations locales: manque de potentiel des filières de commercialisation, aptitude insuffisante aux cultures pour les terrains forestiers ou de pâture, etc.

(1) GUILLOU, M. et G. MATHERON; 2011. 9 milliards d'hommes à nourrir. Ed. François Bourin,

(2) GRIFFON, M.; 2006. Nourrir la planète. Ed. Odile Jacob.

  • Commentaires(0)//blog.agrophil.org/#post26