Réflexions agrosystémiques

Réflexions agrosystémiques

A propos du blog

Fragments d'essai sur les systèmes agraires, en annexe du site de l'agronome philosophe

Fertilité des sols dans les terrains

Systèmes agrairesPosté par opdecamp 03 juin, 2013 11:51

La notion centrale de terrain proposée ici pour les systèmes agraires n'est pas commune, ou en tout cas pas classique. Cette dernière est essentiellement d'ordre socio-économique et ignore l'existence des relations (déterministes) entre les propriétés inhérentes des terres/terrains spécifiques (fertilité des sols, drainage, topo, etc.) et leurs utilisations agricoles. Or, ces relations sont essentielles pour comprendre les contraintes de fertilité des sols qui entrent en jeu dans les choix d'utilisations agricoles. De plus, elles sont à même de fournir des éléments de structuration géographique aux SA.

Quand on évoque la fertilité (des terres) dans la notion classique de SA, il s'agit essentiellement de la fertilité exogène des sols, à savoir les niveaux et types de fertilisation ou d'amendements appliqués. Cette fertilité exogène est plutôt une caractéristique du type d'utilisation et non de la nature du terrain. C'est cette dernière qui détermine la fertilité endogène des sols et qui peur présider à la répartition géographique et paysagère des grands types d'utilisation.

Mais il est difficile d'évaluer cette fertilité endogène même à partir des cartes ou données pédologiques, pour les pédologues et à fortiori pour les ingénieurs ou "bioingénieurs » socio-économistes qui monopolisent souvent le sujet des SA. Il y a donc des lacunes à combler, des portes à ouvrir.

J'ai proposé à cet égard les propriétés les plus déterminantes des utilisations dans une typologie des terrains particuliers pour les tropiques humides (1):

- organique (anaérobiose prolongée et déficiences minérales),

- roxitique (déficit en eau et limitation du développement racinaire),

- allique (forte acidité et toxicité aluminique pour nombreuses espèces),

- plasticique (imperméabilité),

- salinique (pression osmotique excessive),

- carbonatique (déficiences possibles en K, P et oligoéléments),

- arénique (déficit d'eau lors de sécheresse?),

- andique (bonne disponibilité générale en éléments minéraux),

- eutrique (disponibilité générale modérée en éléments minéraux) et

- tropique (faible disponibilité générale en éléments minéraux).

On peut discuter les termes, les adapter à une typologie mondiale ainsi qu'améliorer ou compléter cette ébauche typologique. Mais il faut que les types restent facilement identifiables et représentatifs dans les paysages, car sinon les relations sols (terrains) avec les utilisations ne seront pas perceptibles. Il faut aussi admettre qu'il existe des utilisations agricoles très "plastiques" comme l'oléiculture dans le bassin méditerranéen.

------

(1) OPDECAMP, L.; 1993. Cadre pour l'analyse des systèmes agraires tropicaux humides. Ed. Academia, Louvain-la-Neuve. 86 p.

  • Commentaires(0)//blog.agrophil.org/#post31