Notes d'épistémologie

Notes d'épistémologie

Objet de ce blog

Mémos et réflexions épistémologiques en annexe du site de l'agronome philosophe.

Mémo 6. Discussion du scepticisme popperien

EpistémologiePosted by opdecamp 19 Aug, 2013 19:42:50
La conception d'une théorie scientifique repose sur une synthèse des observations et de l'expérience acquise et procède donc au départ selon une démarche inductive. Elle permet de proposer sous forme d'une hypothèse initiale une explication scientifique d'une réalité ou d'évaluer le déroulement d'un phénomène, l'accomplissement d'un processus avec un probabilité de type bayésien. L'incertitude d'une théorie, son caractère hypothétique est inhérent à sa primo-conception. Les probabilités bayésiennes des événements constitutifs du phénomène étudié peuvent être évaluées si les observations ont été faites "en grand nombre". C'est bien une démarche aventureuse qui est initiée. Et effectivement, cette hypothèse initiale est soumise par déduction au feu de vérifications et de cas nouveaux, à d'autres observations et expérimentations qui établiront des probabilités fréquentistes. Les écarts entre l'hypothèse et les faits conduiront à des adaptations de l'hypothèse initiale pour la reconcevoir sous mode inductif dans une nouvelle version, et ainsi de suite selon un cycle de "révolutions" plus ou moins durable suivant l'évolution de l'incertitude ou la réfutation finale éventuelle.
Ce cheminement épistémologique est schématisé dans la figure 1 ci-dessous.
Figure 1. Schéma d'épistémologie évolutioniste popperienne

  • Comments(0)//philoscience.agrophil.org/#post5